Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

8 - Fleurs de Bach - Oak

Publié le

Une limace patiente et l'équilibre de Oak décrit par des mauvaises herbes.

"Moi, limace, je parcours lentement la vie, en restant près de la terre. C'est tout ce que j'ai à vous offrir, à vous, humains, vous qui allez trop vite et trop loin.
Connaissez la Terre sur laquelle vous voyagez...
Nous, mauvaises herbes, nous vous offrons notre force, la ténacité. Peu importe que le sol soit dur, nous ne renonçons pas. Nous persévérons ; d'abord tranquillement, en faisant les pauses nécessaires ; et nous poursuivons jusqu'à ce que, enfin, nous soyons de nouveau à la lumière du soleil. Nous continuons à pousser où que nous soyons. C'est ce que nous partageons avec vous : notre persévérance."

Thinking Like a Mountain : Toward a Council of All Beings - John Seed, Joanna Macy, Pat Fleming & Arne Naess

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
319, avenue Fénelon
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

7 – Fleurs de Bach - L’entretien & moi

Publié le

Accompagner les autres dans leur démarche m’a ouvert les yeux sur des horizons de moi-même dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Quand j’accompagne l’autre dans son périple à travers l’empilement des couches émotionnelles, j’y reconnais une part de moi-même et de mes souffrances comme si nous étions tous les miroirs les uns des autres. Nous avons tous, sans doute, à un moment ou l’autre de nos existences, les mêmes préoccupations, le même besoin de clarté, d’exprimer sa vérité, simplement. Aider les autres c’est s’aider soi-même. Nous ne nous construisons qu’en relation avec l’autre. André Gide a écrit : « Le meilleur moyen pour apprendre à se connaître, c’est de chercher à comprendre autrui. »
Sans oublier que l'inverse est également vrai... à l'instar du miroir. Éveillée aux émotions qui s’expriment en moi, je peux comprendre quels sentiments animent les autres.
                                                                                    Christine Meunier

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
319, avenue Fénelon
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

6 – Fleurs de Bach – L’entretien & le client

Publié le

En entretien, en tant que conseillère en Fleurs de Bach, j’écoute le client pour repérer l'émotion difficile pour lui et je l’associe à une Fleur. Je lui propose alors la Fleur à travers l'émotion qu'il ressent parce qu'entendre et reconnaître l’émotion difficile qui est la sienne lui permet d’accéder au sens. La Fleur est ainsi le juste écho apaisant de l'émotion inconfortable.
L’entretien aide le client à comprendre comment il fonctionne. Et plutôt que de lui dire comment il doit fonctionner, le potentiel positif de la Fleur montre au client qu'il a en lui la possibilité de fonctionner autrement, plus positivement et de croire en son propre potentiel vertueux.
Un jour, lors d'une consultation, un garçon de 11 ans m'a dit :
- Tu es magicienne, tu vois ce qu'il y a en moi.
- C'est toi le magicien, c'est toi qui as vu ce qu'il y a en toi. Tout ce que je viens de dire, c'est toi qui me l'as dit.
                                                                                     Christine Meunier

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
319, avenue Fénelon
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

5 - Fleurs de Bach - Hommage

Publié le

« Tout ce que nous avons à faire, c'est de préserver notre identité,
vivre notre propre vie, être le capitaine de notre navire, et tout ira bien. »
Docteur Edward Bach, Les écrits originaux.
        

La vie du Docteur Bach trouve un reflet, à notre époque, dans celle de David Servan Schreiber.
Comme le Docteur Bach, David Servan Schreiber a débuté sa carrière en médecine par le biais de la science et de la recherche où il avait l'impression de ne plus appliquer que des recettes (pour telle maladie, faire tel et tel test, et utiliser les médicaments A, B et C à telles doses pendant tant de jours...) pour ensuite évoluer vers une médecine des émotions où notre cerveau émotionnel est la source de notre identité, des valeurs qui donnent sens à notre vie. Qu'il soit en harmonie avec notre corps et nous devenons pleinement nous-mêmes.
Comme le Docteur Bach, David Servan Schreiber a eu un cancer à l’âge de trente ans. Comme le Docteur Bach, David Servan Schreiber était condamné. Comme le Docteur Bach, David Servan Schreiber a vécu encore vingt années... vingt années emplies de sens.
Le Docteur Bach a trouvé dans les Fleurs des remèdes, David Servan Schreiber a trouvé ces derniers dans l'alimentation : le thé vert, les brocolis... tous deux ont trouvé leurs remèdes dans la Nature. L’un et l'autre, en responsabilisant le patient, en faisant en sorte qu'il participe au travail de guérison, en proposant que le patient devienne l'acteur principal de sa santé.
Je suis emplie de gratitude envers ces deux hommes d'époques différentes mais à la vie si semblable. Des jumeaux spatio-temporels pour reprendre une expression utilisée par David Servan Schreiber pour lui-même et Jacques Roques.
Il y a des grands hommes et des grandes choses sur la Terre et dans la Nature. À nous de prendre soin de tout cela, de prendre soin des autres et de nous-mêmes.
                                                                                           Christine Meunier

        

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
319, avenue Fénelon
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0