Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

33 - Fleurs de Bach - "Faire du quotidien une aventure fleurie"

Publié le

33 - Fleurs de Bach - "Faire du quotidien une aventure fleurie"

L’atelier est ouvert

  • aux Conseillers & Conseillères en Fleurs de Bach
  • aux Conseillers & Conseillères en cours de formation
  • aux personnes ayant suivi le stage de perfectionnement (niveau 2)
  • aux personnes ayant suivi le stage d’initiation aux Fleurs de Bach (niveau 1)

Dimanche 17 mai de 14 à 18 heures
Avenue d’Hyon 82 - 7000 Mons

Inscription :
www.fleurdebach.be
 

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

32 - Fleurs de Bach - Quand un client écrit...

Publié le

« Quand Ulysse rentra en son palais à Ithaque, personne ne le reconnut. Sauf son chien qui gisait là, sur un tas de fumier. Il sentit sa présence, s’approcha de lui et mourut à ses pieds.
Les émotions nous traversent nous aussi, nous prenant au dépourvu.
Nous vivons la peur, la tristesse, la colère ou même la joie qui peuvent nous submerger.
Ces émotions, la plupart du temps, nous les vivons à dose acceptable : c’est ce que Christophe André appelle les états d’âme. Elles ne sont donc pas toujours reconnaissables.
Qu’est-ce qui se passe en moi ? Qu’est-ce qui passe en moi ?
Identifier ses émotions… On peut les vivre physiquement… ou pas.
Ne pas sentir, ne pas savoir si c’est de la peur, de la tristesse,…
Cette sensation d’être traversé par quelque chose qui nous envahit est très désagréable.
Il m’a fallu du temps pour me rendre compte que les émotions qui sortaient n’étaient pas les bonnes. Que je ne savais pas être triste. Que la tristesse n’avait pas lieu d’être. J’ai donc découvert le parasitage des émotions. C’est l’arrivée de nos enfants qui m’a confirmé cette découverte.
Chaque fois que nos enfants voulaient exprimer leur chagrin (ou leur frustration peut-être), mes parents s’efforçaient de les faire rire. Grimaces, chatouilles, blagues, tout était bon pour mettre fin à ces manifestations bruyantes qu’étaient leurs pleurs.
C’est un des intérêts des Fleurs de Bach que de s’interroger sur le contenu de nos émotions ou de nos états d’âme. Chaque Fleur ayant ses effets par rapport à un ou l’autre état d’âme, à une ou l’autre de ces émotions, je suis amené à me poser, à me laisser sentir. C’est une démarche d’introspection salutaire et profitable à la fois pour moi et pour mon entourage. Beaucoup de colères incompréhensibles ou de rires déplacés ont laissé place à un moment de recul, à un temps de réflexion.
Être plus proche de soi-même est, pour moi, le bénéfice le plus précieux de cette découverte que sont les Fleurs de Bach. »
            
Didier Georges

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0