Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

35 - Fleurs de Bach - Honeysuckle

Publié le

Nous avons un cadre photo numérique sur un meuble avec des photos de nos filles quand elles étaient petites – elles ont aujourd’hui 18 et 21 ans. J’adore ces photos !
J’allume le cadre chaque matin avec plaisir et je l’éteins le soir avec le sourire.
Parfois, le soir, je me surprends à regarder défiler les photos. Je peux les regarder un long moment. Mon sourire est plus timide et je me dis : « Comme elles me manquent petites ! ». Ces soirs-là, je prends Honeysuckle pour que le lendemain soir, j’éteigne le cadre avec un sourire heureux et la joie d’avoir deux grandes filles merveilleuses.
Une des subtilités d’Honeysuckle est de garder le souvenir, de ressentir et chérir la joie du passé sans perdre l’importance du présent. Honeysuckle permet d’apprécier le souvenir d’un moment délicieux tout en voyant le potentiel de joie de chaque jour nouveau.
Christine Meunier

35 - Fleurs de Bach - Honeysuckle

Portraits : Nicolas Jura - dragonslide.com

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

34 - Fleurs de Bach - Ecrire nos choix de Fleurs de Bach

Publié le

« L’écriture émotionnelle » ou écrire et confier nos ressentis à notre journal mène, comme l’utilisation des Fleurs de Bach, à la connaissance de soi. Nous clarifions nos idées et les événements de notre vie prennent tout leur sens, nous nous apaisons.
Des études montrent que les personnes qui écrivent régulièrement à propos des événements de leur vie sont de meilleure humeur et leur immunité est renforcée.
Prendre le temps d’écrire dans un carnet nos choix de Fleurs de Bach, la ou les émotions difficiles qui ont amené ce choix et le positif que chaque Fleur apportera est un cadeau que nous pouvons faire à nous-mêmes, un moment d’intimité avec soi.
Relire nos lignes, plus tard, nous montre le chemin parcouru, jette un éclairage sur nos propres faiblesses, nos propres forces, nos ressources et nos capacités à trouver en nous le meilleur de nous-mêmes.
Christine Meunier

D’après Thierry Janssen, La solution intérieure – Réveillez le potentiel de guérison qui est en vous.

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

33 - Fleurs de Bach - "Faire du quotidien une aventure fleurie"

Publié le

33 - Fleurs de Bach - "Faire du quotidien une aventure fleurie"

L’atelier est ouvert

  • aux Conseillers & Conseillères en Fleurs de Bach
  • aux Conseillers & Conseillères en cours de formation
  • aux personnes ayant suivi le stage de perfectionnement (niveau 2)
  • aux personnes ayant suivi le stage d’initiation aux Fleurs de Bach (niveau 1)

Dimanche 17 mai de 14 à 18 heures
Avenue d’Hyon 82 - 7000 Mons

Inscription :
www.fleurdebach.be
 

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

32 - Fleurs de Bach - Quand un client écrit...

Publié le

« Quand Ulysse rentra en son palais à Ithaque, personne ne le reconnut. Sauf son chien qui gisait là, sur un tas de fumier. Il sentit sa présence, s’approcha de lui et mourut à ses pieds.
Les émotions nous traversent nous aussi, nous prenant au dépourvu.
Nous vivons la peur, la tristesse, la colère ou même la joie qui peuvent nous submerger.
Ces émotions, la plupart du temps, nous les vivons à dose acceptable : c’est ce que Christophe André appelle les états d’âme. Elles ne sont donc pas toujours reconnaissables.
Qu’est-ce qui se passe en moi ? Qu’est-ce qui passe en moi ?
Identifier ses émotions… On peut les vivre physiquement… ou pas.
Ne pas sentir, ne pas savoir si c’est de la peur, de la tristesse,…
Cette sensation d’être traversé par quelque chose qui nous envahit est très désagréable.
Il m’a fallu du temps pour me rendre compte que les émotions qui sortaient n’étaient pas les bonnes. Que je ne savais pas être triste. Que la tristesse n’avait pas lieu d’être. J’ai donc découvert le parasitage des émotions. C’est l’arrivée de nos enfants qui m’a confirmé cette découverte.
Chaque fois que nos enfants voulaient exprimer leur chagrin (ou leur frustration peut-être), mes parents s’efforçaient de les faire rire. Grimaces, chatouilles, blagues, tout était bon pour mettre fin à ces manifestations bruyantes qu’étaient leurs pleurs.
C’est un des intérêts des Fleurs de Bach que de s’interroger sur le contenu de nos émotions ou de nos états d’âme. Chaque Fleur ayant ses effets par rapport à un ou l’autre état d’âme, à une ou l’autre de ces émotions, je suis amené à me poser, à me laisser sentir. C’est une démarche d’introspection salutaire et profitable à la fois pour moi et pour mon entourage. Beaucoup de colères incompréhensibles ou de rires déplacés ont laissé place à un moment de recul, à un temps de réflexion.
Être plus proche de soi-même est, pour moi, le bénéfice le plus précieux de cette découverte que sont les Fleurs de Bach. »
            
Didier Georges

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

31 - Fleurs de Bach - Virginia Woolf

Publié le

Portrait de Virginia Woolf  –  Vanessa Bell, 1912

Portrait de Virginia Woolf – Vanessa Bell, 1912

Dimanche 25 janvier 2015, un thé infuse dans la théière et je choisis, dans ma bibliothèque, une biographie de Virginia Woolf. Je remplis une tasse et ouvre le livre. Synchronicité exquise : Virginia Woolf est née un 25 janvier.

Contemporaine du Docteur Bach (1886-1936), Virginia Woolf (1882-1941) passera tous ses étés jusqu’à l’âge de douze ans à St. Ives en Cornouailles : « Le plus beau commencement d’une vie qui puisse concevoir ». Depuis, la quête de Virginia Woolf sera de faire perdurer, dans les livres qu’elle écrira, l’enfance – de retrouver  cette « spacieuse cathédrale qu’était l’enfance. »
Mais l’écriture de La Promenade au phare (1927), si elle ravive les sentiments de son enfance, la condamnera aussi à un retour en arrière qui ne sera pas sans préjudice sur sa santé mentale. Éprouvant la nécessité d’en finir avec les fantômes du passé, elle exhume sans relâche ses souvenirs.
Virginia, avec ce livre, fera le travail d’Honeysuckle : se débarrasser d’un fardeau du passé afin de pouvoir passer à autre chose. Elle se félicitera d’être parvenue à tirer un trait sur le passé :
« J’ai écrit le livre très vite et quand il fut écrit, j’ai cessé d’être obsédée par ma mère. Je n’entends plus sa voix ; je ne la vois plus. (…) J’ai exprimé une émotion ressentie depuis très longtemps, en profondeur. Et, en l’exprimant, je l’ai expliquée, puis je l’ai laissée en repos. »
Douze années plus tard, dans Une Esquisse du passé  (1939), Virginia écrira un récit autobiographique dans lequel elle passera en revue les différents membres de sa famille.

Malgré son extraordinaire potentiel et malgré le succès, – Virginia compte parmi les auteurs majeurs de son siècle –  le doute s’insinuera à chacune de ses œuvres. Elle doutera d’elle, anéantie par un sentiment d’échec irrémédiable. La confiance en elle lui fait défaut. Larch est parfaitement illustré : ce ne sera pas faute d’idée mais plutôt de confiance en ses propres capacités.

Un autre passage de ma lecture m’évoque Chicory. La destinée de Virginia est intimement liée à celle de sa sœur Vanessa, artiste peintre. Dès l’enfance, les deux sœurs ont une relation fusionnelle. Aussi, l’annonce du mariage de Vanessa après que Virginia se soit tant occupée d’elle malade, lui paraît comme une trahison. Comme si Virginia n’avait jamais vraiment envisagé que sa sœur puisse faire sa vie ailleurs qu’avec elle. Virginia se sent abandonnée par celle qu’elle aime.

La biographie de Virginia Woolf écrite par Alexandra Lemasson est une source d’inspiration pour illustrer les Fleurs de Bach. Virginia vivait intensément ses émotions. Elle écrira dans son journal : « Quand j’écris, je ne suis qu’une sensibilité. »
Je retourne à ma lecture, découvrir plus encore la vie de Virginia Woolf, une femme attentive aux petits miracles quotidiens et bousculée par la folie.

Christine Meunier
D’après la biographie de Virginia Woolf écrite par Alexandra Lemasson, éd. Folio biographies

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

30 - Fleurs de Bach - Préparer un bouquet personnalisé

Publié le

Photo : Christine Meunier

Photo : Christine Meunier

Remplissez un flacon compte-goutte de 30ml d’eau minérale plate et ajoutez deux gouttes de chaque Fleur sélectionnée – quatre gouttes pour le Rescue.
Vous pouvez choisir jusqu’à 7 Fleurs pour un flacon – le Rescue comptant pour une Fleur.
Ensuite, prenez 4 gouttes de ce mélange au minimum 4 fois par jour dans un verre d’eau ou directement dans la bouche, en prenant la première dose au réveil, la dernière au coucher et les autres à intervalles réguliers dans la journée. Sachez qu’il n’y a absolument aucun risque à prendre les gouttes plus souvent si vous en avez besoin. Il n’y a pas d’interaction avec les repas, aucune incompatibilité avec d’autres traitements ou médicaments et aucun effet secondaire. Pour des raisons d’hygiène, évitez tout contact entre le compte-goutte et la bouche. Vous pouvez également ajouter une pipette de cognac pour la conservation du mélange ou le garder au réfrigérateur.
Le flacon durera approximativement trois semaines. Trois semaines pendant lesquelles les Fleurs agiront progressivement et en douceur.
Christine Meunier

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

29 - Ateliers déLire - Préparer le CEB

Publié le

Le CEB ou Certificat d’Etudes de Base est une épreuve commune pour les élèves de fin de 6ème année primaire. Son obtention assure à l’élève qu’il maîtrise les matières de base avant d’entrer dans un établissement d’enseignement secondaire. Les apprentissages, les compétences, les savoirs et savoir-faire acquis au cours des six années d’école primaire sont condensés et évalués à travers cette épreuve.

Parce que l’enfant vivra au cours de ces quelques jours quelque chose qui ne ressemble pas au quotidien de sa classe, la réussite du CEB nécessite une préparation.

Une préparation « technique » : observer où commence et où se termine une question, prendre conscience de l’importance de la lire entièrement, relever les indices pertinents (orthographiques ou grammaticaux) et retenir les indices explicites qui guident l’enfant dans l’élaboration de la réponse, aborder les différents types de questions, utiliser le portfolio, gérer le temps imparti, apprendre à adopter une position optimale du corps sur la chaise devant le banc, etc…
Apprendre des mouvements de Brain Gym qui améliorent l’attention, l’écoute, la lecture, la mémoire, l’organisation, et le temps de réaction. Ces exercices aideront l’enfant à créer des associations entre sa mémoire à court terme, sa mémoire de travail et sa mémoire à long terme pour traiter les données.

Une préparation émotionnelle : un enfant se sentira agité à l’approche de cette épreuve, un autre aura peur… peur de l’échec, peur des répercussions, de la réaction et de la déception de ses parents. Un enfant aura besoin d’encouragement, un autre doutera de ses réponses, hésitera et perdra peut-être toute chance de bien répondre. Un enfant rêveur ou un enfant impatient, pressé d’arriver à la fin limitera son champ d’attention. Il y aura l’enfant perfectionniste ou celui qui manquera de motivation et d’enthousiasme. Chaque enfant (et chaque parent !) envisagera cette épreuve avec des émotions bien différentes des émotions de ses camarades.
Les Fleurs de Bach apporteront l’équilibre émotionnel nécessaire pour aborder le CEB efficacement, parce qu’elles calment, apaisent les peurs, renforcent la confiance, encouragent, réconfortent, apaisent les émotions débordantes.

Chaque enfant est unique. Les ateliers individuels permettent de lui accorder une attention qui envisage ses propres besoins. Au cours de ces ateliers individuels, l’enfant découvrira des savoir-faire et des savoir-être qui lui permettront (et à ses parents !) d’entrevoir le CEB avec sérénité.
Inscription par module de 6 heures sur rendez-vous.
Avec ou sans le soutien des Fleurs de Bach… à vos agendas !

Christine Meunier
0475 424 594
ateliersdelire@christinemeunier.be

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - ateliersdelire@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

28 - Happy New Year 2015 !

Publié le

Le mois de janvier tient son nom de celui du dieu romain Janus – le gardien des passages, la divinité des changements, des commencements et des fins – qui dérive lui-même du terme sanscrit  « yana », signifiant « transition ».

Nous venons de sortir de l’année écoulée pour entrer dans l’année nouvelle avec tout l’optimisme que cette transition éveille en nous. Avec le plus grand soin, nous préparons et prenons de « bonnes » résolutions qui mettront à l’épreuve notre détermination. Nos projets seront grandement aidés par les Fleurs de Bach qui nous dévoilent le meilleur de nous et rendent nos vies belles !

En ce début d’année, les Fleurs de Bach chantent pour nous à l’unisson le courage, la confiance, le calme, la paix intérieure, le pardon, la tolérance, l’ouverture, l’optimisme, l’espoir, la lumière, le soleil, la joie, la force, l’énergie, la vitalité, l’adaptation, la générosité, la bienveillance, la chaleur, le réconfort, l’amour…

Be Happy,
Christine Meunier

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

27 - Fleurs de Bach - Vervain

Publié le

Photo : Christine Meunier - Vervain - The Bach Centre

Photo : Christine Meunier - Vervain - The Bach Centre

« Rien n’est plus puissant qu’une idée dont le temps est venu. »
Victor Hugo

Dans le cadre des consultations, notre  place en tant que Conseiller en Fleurs de Bach dans la relation d’aide est claire, précise et définie – la formation nous a apporté le cadre de l’entretien.
Dans les relations avec nos familles et nos amis, le cadre peut perdre sa précision. Les états émotionnels de nos proches nous touchent particulièrement et il est parfois difficile d’attendre leur demande pour leur conseiller des Fleurs de Bach.
Au fil des expériences, j’apprends à reconnaître et admettre des limites pour moi-même et pour mes proches. Si ces limites sont un peu différentes dans leur souplesse de celles établies en entretien avec les clients, elles sont tout aussi respectueuses de l’autre et de moi-même.
Une expérience particulière m’a montré combien mes propres émotions importent à la qualité de l’aide que j’offre aux personnes de mon entourage.
Une amie vivait des choses difficiles. Chaque fois que nous en parlions, j’associais les Fleurs de Bach à ses émotions en lui expliquant leur adéquation avec ce qu’elle vivait et ce, dans le but de lui proposer un mélange qui sans aucun doute l’aiderait. Chaque fois, elle déclinait ma proposition. Chaque fois, j’acceptais son refus. Chaque fois, silencieusement, ce refus me touchait.
Je devais alors participer à une journée pédagogique et prendre la parole pendant une matinée entière sur l’apprentissage de la lecture. Les semaines qui précédaient, les Fleurs de Bach m’accompagnaient pour m’y préparer. L’une d’entre elles était Vervain.
Un soir où mon amie partageait ce qu’elle ressentait, je donnais une fois encore aux Fleurs de Bach toute leur légitimité pourtant  je ne lui proposai pas de préparer un mélange. La soirée a alors continué son petit bonhomme de chemin avec des moments de légèreté réconfortants. Au moment de nous quitter, mon amie m’a dit : « Nous pouvons me préparer un mélange de Fleurs de Bach ? »
Cette fois, j’avais apporté une information en toute simplicité et avais accordé à mon amie l’entière utilisation de cette information. Le moment était alors simplement juste… juste pour elle, juste pour moi.
Merci à mon amie !
Christine Meunier

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

26 - Fleurs de Bach - Mimulus

Publié le

Photo : Christine Meunier - Mimulus - The Bach Centre

Photo : Christine Meunier - Mimulus - The Bach Centre

Mimulus
« Le sourire du courage »*

Les questions de peur et de courage sont éternelles. Les peurs de l’être humain ne changent pas beaucoup d’un millénaire, d’un siècle ou d’une décennie à l’autre et même d’une personne à l’autre.
La vie d’aujourd’hui sait nourrir la peur en nous et autour de nous, elle nous lance des défis au quotidien. Nous brandissons alors la peur comme un mécanisme de défense pas toujours et pas nécessairement opportun.
Mimulus nous aide à découvrir le courage qui nous permet d’aller au-devant des autres si nous sommes timides ou au-devant des peurs que nous pouvons nommer.
Mimulus nous aide à transformer nos perceptions pour que nous puissions maîtriser la peur en choisissant une réponse plus appropriée comme la confiance.
Mimulus nous permet de cheminer, tout en douceur, de la peur vers le courage.
Mimulus éveille notre courage au quotidien et fait naître paix et sérénité en nous donnant « le sourire du courage ».
Ayons confiance en Mimulus et cultivons notre force et notre courage !
Christine Meunier

* CHÖGYAM TRUNGPA, Sourire à la peur – Réveillez le courage en vous, éd. Le jour

Christine Meunier

Conseillère pédagogique, Ateliers déLire
Conseillère agréée en Fleurs de Bach
Conseillère certifiée en Cohérence cardiaque & émotionnelle
0475 424 594 - fleursdebach@christinemeunier.be
Avenue Fénelon 319
7340 Colfontaine

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>